15/06/2008

3.- 15 mars 2007 - Inauguration des locaux

NOTE D’INFORMATION N ° 3 Cadre des travailleurs sociaux de rue de la RDC Le siège du CATSR inauguré par Freddy Jacquet Le siège du Comité d’Appui au travail social de rue en République démocratique du Congo (CATSR), situé au n° 2 de l’avenue Bonga, au quartier Matonge, commune de Kalamu, à Kinshasa, a été inauguré   jeudi 1er Mars 2007 par le Délegué de la Communauté française de Belgique en RDC , M. Freddy Jacquet. Aussi, a-t-il procédé à la remise officielle au CATSR des actes du séminaire international de formation au travail social de rue organisé du 03 au 07 avril 2006 au Centre Theresianum de Kintambo, à Kinshasa, par un groupe des associations congolaises en partenariat avec l’ONG “Dynamo International“ établie à Bruxelles. Ce, avec l’appui financier du gouvernement de la communauté française de Belgique , de la coopération  belge et le soutien congolais, représenté à ces assises par l’ancien  vice-président de la République en charge de la commission sociale et culturelle, Arthur Z’Ahidi Ngoma. Dans son mot de circonstance, le coordonnateur de ce Comité d’Appui, M. Edho Mukendi, a fait mention de l’accompagnement  dont le comité d’organisation  du séminaire international de Kinshasa a bénéficié de la part de Freddy Jacquet et de ses collaborateurs, sans oublier l’APEFE (une structure de coopération belge), avant,  pendant et après la tenue de ces assises. D’où, le choix porté sur le Délegué de la Wallonie-Bruxelles en RDC pour inaugurer le siège du CATSR. Formalisé le 22 décembre 2006 à l’occasion de la signature de la convention de partenariat avec Dynamo International, le CATSR est une émanation du comité de suivi du séminaire international de Kinshasa sur le travail social de rue, a-t-il rappelé à l’assistance. Celle-ci était constituée des délégués des associations membres du CATSR, du représenentant du bourgmestre de Kalamu, du Chef de la Division urbaine de la jeunesse, du délégué de l’ONG internationale Save the Children,du président de BICE/CONGO,  du président et du secrétaire général de l’ONG “Humanisme & Solidarité“, et d’autres invités, membres des associations partenaires.  Mission du CATSR Comme l’a précisé le coordonnateur Edho Mukendi, le CATSR n’est pas un réseau d’ONG mais plutôt un cadre de concertation, de réflexion et d’actions des travailleurs sociaux de rue congolais. A ce titre, sa mission consiste notamment à assurer le suivi des recommandations du séminaire international de Kinshasa sur le travail social de rue,  impulser une synergie des travailleurs sociaux de rue sans étouffer la singularité de chaque structure, militer pour la protection et la reconnaissance légale du métier de travailleur social de rue en RDC et maintenir le contact avec le réseau international.  Avec l’appui de Dynamo International que dirige Edwin de Boevé, le CATSR a été doté d’un modeste secrétariat technique, chargé, entre autres, d’assurer la diffusion des informations, de promouvoir le travail social de rue  et de faciliter les échanges entre travailleurs sociaux de rue en  de réaliser  de nombreuses actions à  travers les commissions thématiques. Ces tâches sont donc énormes, a fait remarquer le coordonnateur qui a lancé un vibrant appel de soutien aux partenaires internationaux et au gouvernement congolais. Après que M. Edho Mukendi ait rapellé le parcours du CATSR, l’honneur revenait au délégué Freddy Jacquet de prendre la parole. Il s’est dit heureux d constater que les recommandations du séminaire ne sont pas restées lettre morte. Il a loué cette synergie d’actions en faveur de l’épanuissement du travail social de rue en RDC. Ainsi, il souligné le rôle de la société civile dans une démocratie naissante (cas du Congo) en évoquant l’expérience des pays du Nord. “ La société civile est très importante dans une démocratie. Elle est une dynamique, une société en mutation“, a-t-il martelé.  Le délégué de la  Wallonie-Bruxelles a donc encouragé les associations impliquées dans le CATSR à apporter leur contribution à  la reconstruction du vaste chantier qu’est la RDC.  Il a réitéré l’engagement de la Communauté française de Belgique à soutenir cette dynamique. Tel un carrefour, le CATSR reste donc ouvert à toutes les associations mues par la volonté de valoriser le métier de travailleur social de rue et de contribuer, ipso facto, à l’amélioration  de la situation des enfants et des jeunes en difficulté. 

20:20 Écrit par Le Catsr dans Notes d'information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.