15/11/2008

L’ATELIER DE FORMATION SUR LA GESTION DU CYCLE DES PROJETS

Lieu : Centre Pastoral  Diocésain LINDONGE ( Kinshasa/ Limeté)

 

Du 07 au 11  juillet 2008

 

0.    INTRODUCTION

 

Le projet « Droits, Protection et Aide à la Jeunesse en République Démocratique du Congo , soutenu par Dynamo International et financé par le Gouvernement de la Région Wallonne du Royaume de Belgique, a permis au Comité d’Appui au Travail Social de Rue, CATSR en sigle, d’organiser un atelier de formation des travailleurs sociaux de rue sur la gestion de cycle des projets.

Cette activité soumise à la responsabilité de la commission formation du CATSR a eu lieu au Centre Pastoral Diocésain LINDONGE de l’Archidiocèse de Kinshasa dans la période  du 07 au 11 juillet 2008.

Après 5 jours de travaux fructueux, la commission formation du CATSR se fait le devoir de produire ce rapport qui s’article sur 7 points, hormis l’introduction  et la conclusion.  Il s’agit de :

1  Organisation de l’Atelier

2  Attentes et craintes des participants  

3  Programme de la formation

4  Contenu de la formation

5  Compte rendu des journées

6  Outils de travail reçus

7  Evaluation de l’Atelier

 

I.                ORGANISATION DE L’ATELIER

 

La commission formation a organisé plusieurs activités préparatoires pour le bon déroulement de cet atelier :

 

ð    Réunions préparatoires avec la Coordination du CATSR, le Formateur et les Responsables des associations ciblées ;

ð    Identification et sélection des ONG socio-éducatives oeuvrant ou voulant œuvrer dans le domaine du travail social de rue,

ð     Fiche d’analyse de besoins en formation et  fiche technique soumises  au formateur.

Sur les 22 fiches d’identification reçues, 12 associations (54 %) avaient été retenues pour faire le total de 30 participants dont :

-        Ville de Kinshasa : 9 associations membres du CATSR signataires  de la convention de  partenariat avec Dynamo International.

-        Province du Bas Congo : 2 participants (une association de  Kisantu et  une de Matadi)

-        Province de Bandundu : 2 participants (une association de Kikwit et  une de la ville de Bandundu)

 

     

   I.  1. Objectifs de la formation

 

 

     Objectif général :

-        Renforcer et améliorer les capacités professionnelles en gestion et planification de projet de 30 travailleurs sociaux de rue, responsables et /ou  directeurs des structures ou ONG socioéducatives membres du CATSR.

     

      Objectifs spécifiques :

 

      Au terme de  cet Atelier de formation de 5 jours, 30 travailleurs sociaux seront capables de :

-        Définir la  notion du projet et ses caractéristiques ;

-        Distinguer les différents types de projet et leurs niveaux d’intervention ;

-         Repérer et décrire les étapes du cycle de gestion d’un projet.

-        Concevoir, planifier et gérer un projet ;

-        Déterminer les critères, les procédures et les modalités d’évaluation d’un projet ;

-        Elaborer un projet-type de réinsertion professionnelle des jeunes  en difficulté.

 

 

I.  2. Contrat psychologique

 

Cet Atelier de formation qui a été assuré par Monsieur Désiré NKOY de l’Agence de Promotion à la Formation et à l’Education « APEFE » de la Communauté Française de Belgique, a connu quelques moments forts à la première journée par la mise en place d’un contrat psychologique :

     =>  Accueil des participants et distribution des documents

ð    Présentation des participants

ð    Code de bonne Conduite :   - Bonne gestion de temps

                                                  - Demander la parole et l’obtenir

                                                  - Tolérance

                                                  - Participation active

                                                  - Ordre  / Discipline,

 

=> Election du Chef du village et son adjoint :

-        Sœur Jaqueline BUKAKA de CEAS« Kisantu », Chef du Village

-        Patrick MWAMBA  de SODEC «Kinshasa», Adjoint du Chef du Village

-        Jean Bosco KASINGA de CERK « Kikwit », Conseiller

-        Gertrude NGENI, Conseiller

 

  

 

 

II.              ATTENTES ET CRAINTES DES PARTIPANTS

 

Attentes

Craintes

 

a)     Présentées sur fiches individuelles

 

-        Découvrir d’avantage la planification

-        Arriver à une meilleure élaboration des projets

-        Connaître les outils  d’élaboration des projets

-        Une formation bien dispensée

-        Soutien aux ONG pour obtenir le financement

-        Restitution dans nos ONG

-        Avoir plus de connaissance sur le projet

-        Maîtriser les phases d’élaboration du projet en assurant la cohésion avec le cadre  logique

-        Etre capable de présenter un projet techniquement acceptable.

-        Identifier les causes du phénomène «  enfants de rue »

-        Avoir un support sur la session (du formateur)

-        Etre capable de concevoir  le projet en rapport avec le travail social de rue

-        Avoir une connaissance solide sur le cycle de projet

-        Faire beaucoup de pratique

-        Savoir lire un projet ou le concevoir et l’exécuter

-        Le pourquoi du cadre logique dans un projet ?

-        Etre capable de différencier les différents projets et leurs phases

-        Avoir une idée précise sur les différents modèles de projets selon les partenaires

-        Echanger l’expérience avec les autres structures

-        Comment évaluer le projet

-        Comment établir un chronogramme des projets

-        Avoir la maîtrise de cycle du projet.

 

b)     Présentées au tableau

 

      Dans la foulée, les participants ont évoqué les attentes suivantes :

-        Renforcer les capacités,

-        Etre capable d’élaborer un projet et de le gérer ;

-         temps et circonstance,

-        Connaître ce qu’on veut et savoir bien le faire ;

-        Savoir résoudre le problème du terrain / étudier le terrain / milieu ;

-        Modèle de projet / partenaire ;

-        Etre capable de répondre aux besoins / évaluation ;

-        Savoir / identifier, présenter (problème) ; Former d’autre membres,

-        Identifier les cibles du projet, Identifier les ressources, Mécanismes /procédures,

-        Outils, Organiser le timing, Recenser les actions à mener, Savoir évaluer

-        Rentabilité/impact, Viabilité / efficacité ; Suivi, Étapes du projet (Étude ; Problématique, objectif général, Objectif spécifique, activité, stratégies, résultats attendus) ;

-         Évaluation : Moments, indicateurs, impact, hypothèses, chronologie.

 

 

-        Assimilation des matières en peu de temps

-        Quid du support  pédagogique

-        Ponctualité des participants

-        Est-ce que le programme sera respecté

 

-        Ne pas atteindre l’objectif de la formation

-        Manque de formation (pré requis) sur le travail social de rue

-        Temps imparti semble court par rapport à la thématique

-        Risque de ne pas comprendre d’autres points

-        Formation incomplète et inadaptée

-        Ne pas appliquer ce que nous allons recevoir s’il n’y a pas de suivi

-        Accessibilité des partenaires pour accepter les projets

-        Absences

 

III.            PROGRAMME DE LA FORMATION

 

Le programme de formation distribué aux participants le premier jour a été arrêté par la commission formation sur base du calendrier ci-dessous tel que préparé par le Formateur.

 

 

 

SESSION 1

(2 heures)

SESSION 2

(1 heure et demie)

SESSION 3

(1 heure et demie)

SESSION 4

(2 heures)

Jour 1

Planification

Introduction au projet

Identification du projet

Identification du projet

Analyse des dépositaires d’enjeux

 

Jour 2

Recherche

 

Introduction au cadre logique

Cadre logique :

Arbre à problèmes

Cadre logique :

Fixer les objectifs

 

Jour 3

Cadre logique :

hypothèses

Cadre logique :

Indicateurs et preuves

Cadre logique :

Indicateurs et preuves

Vérification finale

Cadre logique

 

 

Jour 4

Planification de l’action

 

Exécution, suivi et revue

Fêter la réussite

 

Jour 5

 

TP en groupe

 

TP en groupe

 

TP en groupe

 

Evaluation de la formation

 

IV.           CONTENNU DE LA FORMATION

 

 

Matières

1.

Importance de la Planification

2.

Cycle de Planification

3.

Cycle du Projet

4.

Identification du Projet

5

 Conception du Projet

6.

6. Analyse des dépositaires d’enjeux

7.

Recherche

8.

Analyse du Problème (Arbre à Problème)

9.

Cadre logique

10.

Mise en oeuvre du Projet

11.

Evaluation du Projet

12.

Elaboration d’un projet pour le CATSR

 

 

 

 

 

 

 

V.             SYNTHESE DES COMPTES RENDUS DES JOURNEES

 

1ère journée du 07 juillet 2008

 

Pour mieux saisir et comprendre la matière de l’atelier, la commission formation choisissait deux participants chaque jour pour faire la synthèse de la journée. C’est pourquoi, le 07 / 07 / 2008 Messieurs Lionel LOLEKO et Valéry FIOTI Mabwayala étaient choisis pour le 1èr compte rendu qui a connu les activités ci-après :

-        La distribution des fournitures de l’Atelier formation

-        Mot du Coordonnateur du CATSR

-        Présentation des participants

-        Code de bonne conduite

-        La sœur Jaqueline Bukaka de CEAS, Patrick Mwamba de SODEC  ont été choisis par consensus comme Chefs du village et son adjoint, et Jean Bosco Kasinga de CRK de Kikwit comme Conseiller.

 

Cette journée commencée à 8h30’ s’est terminée à 15h30’. la matière  de cette journée était centrée sur l’importance et le cycle de planification.

 

2ème journée du 08 juillet 2008

 

 Le compte rendu  de la journée du 08 / 07 / 2008 a été rédigé par Madame   Chantal Kasiala Sulula de l’ADIME.

Cette deuxième journée de formation a connu un moment d’évaluation de la première journée animée par Monsieur Antoine Ketikila du CAFES.

Cette évaluation a donné les résultats ci-après :

La matière a répondu aux attentes des participants suite à la maîtrise et la bonne transmission de la matière par le formateur.

 

La méthode était particulièrement participative respectant les principes andragogiques; car c’était comme un échange d’expérience entre les apprenants et le formateur.

 

Les participants étaient actifs avec une attention soutenue.

 

Les conditions hygiéniques  avaient été améliorées par rapport à la journée du 07/07/2008.

Tout le monde a eu les fournitures nécessaires pour la formation.

Le repas était bon et à l’heure.

Le contenu de la matière du jour a tourné  autour de l’analyse des dépositaires d’enjeux, la recherche et analyse des problèmes, le cadre logique.

 

Fin de la journée : 16 h 20’

 

 

 

 

 

 

3ème journée du 09 juillet 2008

 

Tout est parti de l’évaluation de la journée précédente par rapport à la méthodologie adoptée. Trois éléments essentiels étaient pris en compte dans cette évaluation notamment :

 

 Le Contenu de la matière

 

-        Impeccable

-        Matière proprement dite amorcée en rapport avec le thème

-        Importance de quelques rapports sur le travail social de rue

-        Méthodologie adaptée

 

La participation

 

-        Active

-        Echange entre formateur  et formés

-        Implication de 5 co-formateurs

 

L’aspect logistique

 

Point positifs : Absence de mouches au restaurant et changement de cadre pour le repas.

 La matière enseignée lors de cette  journée a tourné au tour de la  présentation et commentaire d’un canevas du projet qui n’est pas standard. Les outils ci-après ont été mise à la disposition des participants :

 

-        Tableau de bord du projet,

-        Proposition de présentation de projet,

-        Canevas du Cadre Logique. 

 

4ème  journée du 10 juillet 2008.

 

 Le formateur a commencé la journée  par expliquer la différence qui existe dans le discours de la planification entre la stratégie et l’activité.

 

La stratégie est un moyen, la manière de faire tandis que l’activité est inscrite dans le temps, l’espace, etc.

 

La matière du jour a tourné autour de l’évaluation du projet qui contient trois étapes essentielles notamment : l’évaluation initiale qui est toujours participative, a pour objectif la présentation de la garantie d’une bonne exécution du projet.

 

La finalité de la deuxième évaluation est de rendre compte, faire connaître les activités, tirer les leçons et les capitaliser, grandir ensemble.

 

La dernière évaluation n’est pas punissable, elle est l’apprentissage.  Pour y arriver, il faut répondre aux cinq questions fondamentales, à savoir :

 

 

§       Quoi ?

§       Pourquoi ?

§       Et puis ?

§       Et maintenant ?

 

5ème journée du 11 juillet 2008

 

Cette journée consacrée  au Travail Pratique en groupe sur l’élaboration d’un projet était animée par Mademoiselle NGENI Gertrude de l’APSOF et Monsieur MUSEPULU Matthieu de la Croix Rouge de Belgique.

Quatre (4) groupes de travail étaient constitués  de la manière suivante :

 

Groupe 1

Groupe 2

1. Kalubi Munene (Apropev) : Président

2. UMARI Désiré (Aho mec) :Secrétaire Rapporteur

3.BANISHAYI Samuel (Pax junior)

4.LOLEKO Lionel (Cocom)

5.NUMBI Sley (Jeunesse Avenir)

6.MUKHENDI Edho

 

1. MWAMBA Patrick (Sodec) : Président

2. FIOTI Valery (Crapdef) : Secrétaire Rapporteur

3. BAKILA Aimé (Jadi)

4. KAWANGU Jean (Ceprodeki)

5. UYANZE Champion (Jeunesse Avenir)

6. KASINGA Jean Bosco (Cerr/Kikwit)

 

Groupe 3

Groupe 4

1. MUKENDI Dassy (Anges du Ciel): Président

2. KATEMBWE Roger (Ashado) : Secrétaire Rapporteur

3.MUSUNGAY Jean Pol (Karibu Kinshasa)

4. BIDUAYA Léonard (Sotous)

5. KETIKILA Antoine (Cafes)

6. TSHIWAPE Dolvin (Ame/Bdd)

7. KASIALA Chantal (Adime)

8. LUNGALA Etienne (Ceprodeki)

 

1. ILUNGA Marcel (Fondapam) : Président)

2. BUKAKA Jacqueline (Ceas/Kisantu) : Secrétaire Rapporteur

3. KINKELA Célestin (Soleri/Matadi)

4. MULAMBA François (Mmp)

5. MALIBWA John (Codhod)

6. NGOLO Abel (Aped)

7. MUSUNGAYI  Nicolas

 

 

Dans la salle, les participants ont, à l’étape de l’identification, énumérée les problèmes ci-après avant d’en dégager le problème principal à partir duquel il était question de nommer le titre du projet qui devait être élaboré par les différents groupes sur les phases ci-après du projet :

 

Groupe 1 : Conceptualisation

Groupe 2 : Exécution

Groupe 3 : Suivi et Revu

Groupe 4 : Evaluation

 

Parmi les 6 problèmes ( Malnutrition des enfants et des filles mères, la pauvreté,  Le chomâge accru en milieu des jeunes, La carence en éducation, la déperdition scolaire, le statut du travailleur social), celui de la carence éducative des jeunes  a été retenu pour faire l’objet dont le titre est :

 

« Implantation des centres d’aide à la jeunesse dans les quatre districts de la ville province de Kinshasa »

 

Le travail en groupe réalisé sous forme de  projet a été remis au Formateur pour correction et capitalisation par le CATSR.

 

La cérémonie de clôture, présidée par Monsieur Fabrice PRIMONT de l’APEFE en présence du Formateur, est intervenue à 17h00’ autour d’un cocktail.  Chaque  participant  a reçu un brevet de participation.

 

        VI. OUTILS DE TRAVAIL (en annexe)

 

      6.1. Cadre logique du projet

       6.2. Tableau de bord du projet

       6.3. Proposition de présentation du projet

       6.4. Liste des questions logiques selon la Méthode du Cadre

              Logique « M C L »

       N.B. Ces outils de travail ont étés remis à chaque participant

 

VII.  EVALUATION DE L’ATELIER

 

Cf.  Fiches en possession du formateur

 

CONCLUSION

 

La  formation sur la gestion du  cycle des projets organisé par le CATSR   et qui a accueilli  29 Travailleurs sociaux dont 3 Femmes  et 26 hommes  venus des  26 ONG socio-éducatives a été un succès.

De l’avis du formateur, le CATSR doit aussi se pencher  sur la formation en travail social de rue au profit des structures socio éducatives de Kinshasa en vue de leur permettre d’œuvrer efficacement en synergie  avec des structures socio-éducatives  évoluant dans ce domaine.

 

                                                         Fait à Kinshasa, le 13 juillet 2008

 

 

Pour la Commission Formation                 Vu et Approuvé

 

Antoine KETIKILA (CAFES)                       Edho MUKENDI KAFUNDA

Etienne LUNGALA (CEPRODEKI)        

Sley NUMBI (Jeunesse Avenir)               Coordonnateur CATSR

 

 

ANNEXES

 

CADRE LOGIQUE DU PROJET

 

 

 

LOGIQUE D’INTERVENTION

(RESUME)

INDICATEURS OBJECTIVEMENT VERIFIABLES

SOURCES ET MOYENS DE VERIFICATION

CONDITIONS PREALABLES

HYPOTHESES/FACTEURS DE RISQUES

FACTEURS LIMITANTS

 

OBJECTIF GENERAL

(BUT)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OBJECTIF SPECIFIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RESULTATS ATTENDUS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTIVITES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNEXE : LISTE DES PARTICIPANTS A LA FORMATION

 

Dénomination de l’ONG et/ ouAssociation socio-éducative

Nom et Post nom

Sexe

Observations

KINSHASA

 

F

M

 

I.

Association pour le Développement Intégral de la Mère et l’Enfant « ADIME »

19 B, av. Nkole C/Kimbanseke Q.Mfumunkento

 

1. Kasiala Sulula Chantal

 

X

 

 

II.

Association des Hommes des Métiers Manuels du Congo

« AHOMEC »

20, av. Matambi C/Limeté Q. Kingabwa-Mbamu

 

2. Omari Amisi Désiré

 

 

X

 

III.

Anges du Ciel  

29/A av. Dodoma  C/ Barumbu

 

3. Mukendi  Dassy

 

 

X

 

IV.

Association d’Aide et de Protection de Personnes Vulnérables « APRODEV »

1. Av. Dikuta Q/ Kabila C/ Kisenso

 

4. Kalubi Munene

 

 

 

X

 

V.

Association Pour la Promotion Sociale de la Jeune Fille « A.P.S.O.F ; »

107, Av. Croix – Rouge C/ Kinshasa

 

5.  Ngeni Gertrude

 

X

 

 


VI.

Association Africaine de Défense des Droits de

l’Homme  « ASADHO »

12,  Av. de la Paix C/ Gombe

 

 6. Katembwe Roger

 

 

X

 

VII.

Centre Africain de Formation Supérieure des Educateurs Sociaux “CAFES”

Croisement Avenue des Kasa – Vubu / Bangala C/Ngaliema

 

7. Musungay Tshiebel

 

 8.  Ketikila  Antoine

 

 

X

 

 

X

 

 

 

 

Commission Formation

VIII.

Centre de Promotion  et de Développement de Kingasani « CEPRODEKI »

38, Av. Mafundu, Q/ Ngandu, C/ Kimbanseke

 

9. Kawangu Jean

 

10 .Lungala Etienne

 

 

 X

 

 X

 

 

 

Commission Formation

IX.

Centre de Recherche – Action pour la Prévention des Droits de l’Enfants et de la Femme (CRAPDEF)

77 bis, Av. Bola , C/ Kimbanseke

 

    

      11.  Fioti  Mabwayala Valery

 

 

 

 X

 

X.

Cœur Compatissant « COCOM asbl »

08, Av. Itaga  C/ Barumbu

     

      12. Loleko Lionel

 

 

X

 

XI

Comité des Droits de l’Homme et Développement « CODHOD »

1517, Av. Luanga C/ Barumbu

 

     13. Malisawa Kitumba

 

 

X

 

XII.

Croix – Rouge de Belgique / Communauté Francophone

3989, Av. Papa Ileo , C/ Gombe

 

      14. Musepulu  Matthieu

 

 

X

 

XIII.

Equipe Pastorale auprès des Enfants en Détresse « EPED »

96 bis, Rue Ngaliema, C/ Limeté

 

      15. Ngolo Nghaane  Abel

 

 

X

 

XIV.

Fondation Pasteur Mukendi «  FONDAPAM »

1430, Av. Des Maçons, Q/ Funa C/ Limeté

     

     16. Ilunga Marcel

 

 

X

 

 

 

 

XVI.

Jeunesse Avenir « J.A. »

8, Av. Yumbu, Q/ Ngampani, C/ Kimbanseke

     17. Uyanze Champion

     18. Numbi Sley

     19. Mukendi Edho

 

  X

  X

  X

 

Commission Formation

Coordonnateur CATSR

XVII.

Jeunes Associés pour le Développement Intégral

« JADI »

29, Av.  Croix – Rouge  C/ Barumbu

 

      20. Bakila Aimé

 

 

X

 

XVIII.

Karibu / Kinshasa

2, Av. Bonga, C/ Kalamu

 

     21. Musungay Jean Pol

 

 

 

X

 

XIX.

Marie Mère de la Paix « M.M.P. »

8, 3ème Rue,  C/ Limeté

 

      22. François Mulamba

 

 

X

 

XX.

PAX Juniors

61, Av. Ilebo, Q/ Mikondo, C/ Kimbanseke

 

     23.  Banyishay Bantu

 

 

X

 

 

XXI.

Solidarité pour le Développement Communautaire « SODEC »

7, Av. Issia, 7ème Rue Limeté

 

    24.  Mwamba Kabasua Pätrick

 

 

X

 

 

 

XXII.

Solidarité pour Tous « SOTOUS »

20, Av. Mbekana, Q/ Kimbangu, C/ Kalamu

  

     25. Biduaya Buduwa Leonard

 

 

X

 

 

Province du BAS CONGO

XXIII.

Solidarité Enfants de la Rue « SOLERU »

85, Av. Nsimba, Q/ Nsakala- Nsimba C/ Nzanza

 V/ Matadi

 

 

 

 

       26. Kinkela Mpambu

 

 

 

X

 

XXIV.

Centre d’Ecoute et d’Actions Sociale “« CEAS »

Maison Saint Vincent de Paul

Gare d’Inkisi ( en face de l’hôtel belle vue)

 

        27. Bukaka Jaqueline

 

X

 

 

Province de BANDUNDU

XXV.

Avenir Meilleur pour l’Enfant « A.M.E. »

10, Av.Kikwit,  C/ Basuku Ville de Bandundu

       

        28. Tshiwape Dolvin

 

 

 

X

 

XXVI.

Comité Enfants de la Rue Kikwit « CERK »

 

 

 

        29. Kasinga Jean Bosco

 

 

 

 

X

 

 

TOTAL 26  ONG

 

29 (100 %)

 

3

 

26

 


 

 

22:22 Écrit par Le Catsr dans Rapports | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

BANDEKO NA NGAI,
EZALI NGA PAPA KIYAYA, ANCIEN AUMONIER MILITAIRE PROTESTANT. NEE A L'HOPITAL DE KINTAMBO 1964.
PAPA : PASTEUR KIYAYA MBOTE
MAMAN: MADENDA NELLY
REGION: BDD
SOUS REG : KWILU.

EZALI PONA KOYEBISA BINO ETE BOKOYAMBA EMAIL MOKO PO BOPESA NA CENTRE LINDONGE EPA YA MGR NLANDU TO MOSENGO.
MERCI
Professor KIYAYA
0788 777 485

Écrit par : KIYAYA | 18/01/2013

Eh bien, je vais faire partie de cette campagne et c'est un tout nouvel ordre mondial. Je vais là-bas pour les quelques dernières années de ma vie et jamais je n'avais repenti it.Never j'avais eu toute sorte de repentance, mais pièce. seulement la paix.

Écrit par : stop snoring aids | 20/03/2014

Les commentaires sont fermés.