02/07/2010

Pour commencer,...

choisissez le document que vous souhaitez lire à gauche, dans la table des matières. Les documents se classent automatiquement dans les catégories, le plus récent au-dessus.

23:18 Écrit par Le Catsr dans Accueil | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11 juin 2010 : avec le Service d’Education Civique des FARDC

Le  Comité d’Appui  au  Travail  Social  de Rue,  CATSR en sigle  et  le Service  d’Education  Civique des  FARDC , SECP en sigle , ont gagné  le  pari ce 11 Juin 2010 au Centre  CARTER  situé au n° 12 , de la 15ème Rue , Quartier  Industriel  dans la Commune de LIMETE à  Kinshasa.

L’événement  a  été  émaillé par la cérémonie de lancement officiel du partenariat entre les deux parties qui  sera  porté  sur les  3  axes, à savoir :

Ø  La  vulgarisation  de  la  loi portant protection de l’enfant en RDC dans le milieu militaire ;

Ø  L’initiation des  Officiers  Supérieurs et Subalternes formateurs aux techniques  d’interventions sur le Travail Social de Rue ;

Ø  L’initiation  des militaires  formateurs  à  la  Communication Non Violente(CNV) et Gestion Positive des Conflits.

Eu égard à ce qui précède, un chronogramme a été établi de commun accord sur lequel  le  travail sera  fait  en  synergie  pour  une  période probatoire de 3 mois. Ce, à partir de cet outil que la journée  du  11 juin  a  été  retenue  comme  le point  de  départ pour amorcer  toute une  gamme d’activités  à  projeter dans le cadre de  ce partenariat.

Cette grandiose manifestation  a  été honorée d’une  participation  d’environ  48  personnes provenant des  institutions  notamment   :

ü  Les  FARDC  représentées par le Général  MUATI ,  Commandant Second de SECP/FARDC et  28 Officiers  Supérieurs ( Colonels et Majors ) et subalternes ( Capitaines, Lieutenants et Sous lieutenants ) ;

 

Juin1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Général MWATI, Commandant Second Secp et Antoine KETIKILA, Modérateur de la journée(CATSR)

 

ü  Le CATSR, représenté par EDHO  MUKENDI, Coordonnateur National accompagné des experts et    représentants  des  structures membres ;

Juin2

 

 

 

 

 

 

Edho MUKENDI KAFUNDA, Coordonnateur du CATSR

 

ü  Les délégués des  partenaires  publics  et associatifs  REEJER, UNICEF,  Secrétariat  Général da la jeunesse, DISPE  (MINAS) ;

 Juin3

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue des membres venant des structures partenaires

 

Juin4

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue des formateurs des FARDC qui écoutent les grandes lignes sur la loi portant protection de l’enfant

 

ü  La Commune de LIMETE représentée  par  son chargé de Développement  Communautaire  ALAIN  MBOLI et le  Commandant du Commissariat de la Police Nationale  Congolaise.

Il sied de noter que cette journée  a  servi  d’une  pierre  deux coups parce qu’elle a  permis   d’une part , à l’inauguration  de  partenariat entre  le CATSR  et  le SECP/ FARDC  et d’autre part , à  la réalisation  de  la  première  activité  relative  à  ce partenariat en rapport avec  l’information    sur la vulgarisation  de la loi portant protection de l’enfant en RDC dans le milieu militaire au profit de 28 formateurs des FARDC.                                                                                

Cette cérémonie  a  débuté  par  l’exécution  de  l’hymne national. Monsieur  Antoine KETIKILA, Modérateur de la journée,   a dû  présenter  brièvement  le programme  aux  invités jusqu’au point  d’accorder  la  parole  à  Monsieur  EDHO  MUKENDI du  CATSR  qui a, à son tour, prononcé le mot de circonstance.

Dans son allocution, il a tenu à présenter  la  structure sur base de l’existence du CATSR  qui remonte au lendemain du  Séminaire  International de formation au travail  social de  rue tenu du 03 au  07 Avril 2006 au Centre Théresanuim  à Kintambo  sous l’initiative  de  DYNAMO INTERNATIONAL .

  Le  réseau  compte  aujourd’hui  environ 142 ONG congolaises membres  à travers les  provinces  de la  RDC et  spécialisées  dans  les  domaines  de  protection des  droits des enfants et de la promotion  ainsi que la protection du travail social de rue en RDC. Il  a ensuite salué chaleureusement  la  collaboration  qui  a  plané  entre  les  deux  institutions  lors  de différentes   séances des travaux préparatoires sur les termes  de partenariat  jusqu'à  la  circonscription  d’un canevas type  qui va démarrer après la  cérémonie  de  scellage  du  partenariat  officiellement .           

Le   deuxième intervenant  a  été  le   Général  MUATI  qui  a  rétorqué  par un message d’encouragement  et  d’espoir  tout en congratulant les  efforts  des  uns  et  des  autres  qui ont mordicus  conduit à la réalisation de la cérémonie de ce jour pour enfin  autoriser  le  Colonel Georges  MUKOLE  à  éclairer  l’opinion  sur  l’opportunité de ce partenariat dans le milieu militaire.

 

Juin5

 

 

 

 

 

 

Les Lieutenants Colonel (de droite à Gauche), Georges MUKOLE, JD BATABOMBI APANZA, Frédérique BOMWENDA.

Ce  dernier  interlocuteur  a  rappelé  les  différents  accords  internationaux  ratifiés  par notre pays en matière  des  Droits  des  Enfants  jusqu’aux textes nationaux  qui  font  allusion  à  la  protection  à accorder à l’enfant. Ce  qui  lui  a  valu l’évocation de la mission assignée au SECP/FARDC , subsidiairement celle  de  l’organisation  des sessions  de  formation  à  caractère  civique et patriotique des hommes  en armes à  tous les échelons . Le militaire  étant un citoyen et aussi un parent, il devra être formé à bien  encadrer sa progéniture a-t-il enchaîné.

Enfin , il a martelé que ce partenariat aura à susciter des échanges  d’expériences entre  les deux parties  pour enrayer des fléaux qui sévissent  et gangrènent  la jeunesse  dans  les  Camps militaires entre autres la toxicomanie , le banditisme urbain(communément appelé KULUNA),la prostitution, les violences sexuelles ……

Après ce premier temps fort de la journée , tous les invités  ont pris part au cocktail organisé à cette  occasion pour ainsi  laisser  la  place  aux 28 Officiers  supérieurs  et  subalternes présents  émanant de SECP, Forces Navales, Terrestres et Aériennes  et les Commandants des Camps KOKOLO et CETA à poursuivre  la  seconde  activité  concernant  l’Information sur « la loi portant protection de l’Enfant en RDC promulguée en date du 09 Janvier 2009 » par le Président de la République.

Cette tranche d’activité a été animée par les experts du CATSR notamment Roger KATEMBWE, Edho  MUKENDI, Gil KABUIKA  et GABRIELLE MUKE  de  11H30’ à  14H30’. Ils ont développé  les caractéristiques  avantageuses de celle-ci  par rapport à d’autres existant depuis  1958  et reflété  les droits et obligations ainsi que le régime sur la justice des enfants en RDC.

 

Juin6

 

 

 

 

 

 

L’équipe pédagogique du CATSR composée de Gabrielle MUKE, Roger KATEMBWE et Edho MUKENDI

 

Ces intervenants ont présenté le résumé de la loi qui s’articule  sur 5 grands titres. Il s’en est suivi un débat important sur certaines matières notamment : la gratuité de l’éducation au primaire, la maltraitance des enfants dits sorciers, les violences sexuelles en général et dans les milieux militaires en particuliers, les devoirs des enfants face à leurs parents, la disponibilisation du support de la loi et comment la vulgariser à grande échelle dans les milieux militaires etc.

Comme résultat de cette journée :

Ø  28 officiers formateurs militaires du SECP sont informés de l’existence de la loi portant protection de l’enfant.

Ø  Lancement officiel du partenariat  CATSR- SECP sur trois axes de collaboration tel qu’énoncé ci-haut,

Ø  L’élaboration du calendrier des activités.

Bien  sûr , beaucoup d’activités  sont planifiées  pour  des  actions  futures  car  la volonté est là , mais il  faut disposer des moyens  financiers  adéquats pour y parvenir. D’où l’appel lancé pour un appui à cette campagne.

Fait à Kinshasa le  14 Juin  2010

Le Rapporteur

Albert TSHIMANGA NGELEKA.

                                                                                  

 

 

 

 

 

22:41 Écrit par Le Catsr dans Rapports | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |